Des solutions pour réduire le bruit à l’hôpital

Une stratégie « bien être » pour les soignants et les patients  Abonné

Publié le 26/11/2018
santé medecins

santé medecins
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

En 50 ans, les couloirs des hôpitaux sont passés d’un niveau sonore de 57 à 72 dB le jour – avec des pics qui atteignent même 80,3 dB - et de 42 à 60 dB la nuit. La signalétique « Hôpital Silence » a disparu depuis bien longtemps, à croire que le silence n’est plus une priorité pour les soins et qu’il a été remplacé par un bruit de fond accepté voire entretenu par tous, soignants comme patients.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte