Un projet de « nez électronique » pour diagnostiquer l’HTAP  Abonné

Publié le 06/12/2013

Un nouveau Laboratoire International Associé (LIA) vient d’être créé, réunissant l’INSERM et le Technion (Israël Institute of Technology), pour mettre au point un projet de nez électronique artificiel.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte