Une piste de prévention du déclin cognitif

La surdité augmente le risque de démence  Abonné

Publié le 17/02/2011
1297936098228153_IMG_54333_HR.jpg

1297936098228153_IMG_54333_HR.jpg

SURDITÉ et démence, l’avancée en âge n’explique pas à elle-seule leur association chez un même individu. Une étude américaine vient de montrer que la perte d’audition augmente l’incidence de la démence et de la maladie d’Alzheimer. Plutôt qu’un processus neuropathologique commun, la baisse des fonctions cérébrales au cours de la surdité serait dûe à une surmobilisation de la réserve cognitive et à l’isolement social.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte