Une laryngectomie sans trachéostomie

Implantation réussie du premier larynx artificiel à Strasbourg  Abonné

Publié le 10/10/2013
1381367713461164_IMG_112562_HR.jpg

1381367713461164_IMG_112562_HR.jpg
Crédit photo : DR

1381367712461146_IMG_112563_HR.jpg

1381367712461146_IMG_112563_HR.jpg
Crédit photo : DR

PEUT-ON SE passer de l’orifice de trachéotomie après laryngectomie totale ? L’équipe du CHU de Strasbourg dirigée par le Pr Christian Debry vient d’apporter la preuve du concept avec les résultats à 1 an de la première implantation de larynx artificiel, chez un patient de 65 ans opéré d’un carcinome ORL en juin 2012. « Les prothèses laryngées existantes, de type Provox, donnent d’excellents résultats sur la phonation, explique le Pr Debry. Mais l’orifice de trachéotomie est toujours là et assure la respiration.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte