Coquillages et gonorrhées

Grosses chaleurs ? Attention aux infections !

Par
Damien Coulomb -
Publié le 08/08/2019
Hyperthermie, déshydratation, coup de soleil… Les petits maux de l’été ne sont pas les motifs de consultation les plus fréquents. En revanche, les risques infectieux sont souvent à l’origine d’une visite chez le généraliste… Pendant l’été, « le Quotidien » fait le point sur les pathologies estivales les plus courantes, avec l’aide de professionnels experts de leurs domaines.
Les otites sont principalement liées aux baignades en eaux douces

Les otites sont principalement liées aux baignades en eaux douces
Crédit photo : Phanie

Lors des épisodes de forte chaleur, les médias font la part belle aux conséquences sanitaires directes : hyperthermies, insolations, déshydratation, coup de soleil… Ces symptômes ne sont pas l'objet principal des consultations en ville. En revanche, les risques infectieux associés remplissent les salles d'attente des bords de mer. « En 30 ans de consultation en station, je n'ai pas reçu un patient suite à un malaise lié au soleil ou à la chaleur, explique le Dr Gérard Memmi, médecin généraliste à la Grande-Motte, dans l'Hérault.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)