Voies de recherche  Abonné

Publié le 29/01/2015

– Des lentilles avec capteurs intégrés existent déjà ; ils enregistrent la pression oculaire au cours de la journée, la transmettent à un récepteur, ce qui permet d’établir une courbe nycthémérale du tonus permettant d’adapter au mieux le traitement du glaucome.

– Des capteurs placés dans les lentilles peuvent également surveiller l’équilibre glycémique du diabétique via la teneur des larmes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte