L’utilisation de la toxine botulique dans les pathologies oculomotrices  Abonné

Publié le 17/10/2013

L’injection de toxine botulique dans les muscles oculomoteurs trouve son indication majeure dans les ésotropies précoces.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte