Picotements, larmoiement

L’arsenal thérapeutique s’élargit  Abonné

Publié le 28/01/2016

Symptômes communs à de nombreuses pathologies oculaires, les picotements et le larmoiement sont très fréquents et motivent, selon la saison, une consultation sur 4 ou 6. Ils peuvent être associés à une pathologie de la surface oculaire, telle qu’une sécheresse, une allergie, une inflammation, une anomalie du film lacrymal, une dysfonction des glandes de Meibomius ou encore un trouble de la réfraction.

Face à ces symptômes, la démarche clinique doit être très rigoureuse « et quasiment s’apparenter à une enquête policière », souligne le Pr Bruno Mortemousque.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte