DMLA : implantation réussie de l'implant rétinien PRIMA chez cinq patients

Par
Charlène Catalifaud -
Publié le 03/09/2018

La rétine artificielle PRIMA a été implantée avec succès chez les cinq patients inclus dans l'étude de faisabilité mis en œuvre par Pixium Vision, a annoncé la société française.

L'objectif de cette étude clinique est d'évaluer d'une part la tolérance de l'implant et d'autre part la capacité de l'implant à restaurer une perception visuelle chez des patients atteints de dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) sèche ayant perdu la vision centrale.

Grâce à cet implant rétinien photovoltaïque miniaturisé, les cinq patients sont désormais capables de percevoir des séquences lumineuses utiles. Des séances de rééducation sont nécessaires pour aider les patients à interpréter ces signaux.

Les premières observations témoignent déjà de « la faisabilité et la tolérance de la procédure chirurgicale peu invasive et la stabilité de l’implant », indique Pixium Vision.

« Les cinq activations consécutives réussies de PRIMA chez les cinq patients implantés dans le cadre de l’étude, ainsi que les premiers résultats cliniques et les progrès réalisés par les premiers patients implantés, sont très encourageants pour le développement clinique futur de PRIMA », indique Khalid Ishaque, directeur général de Pixium Vision.

L'étude pivot multicentrique et européenne, qui permettra d'obtenir le marquage CE, devrait démarrer début 2018.


Source : lequotidiendumedecin.fr