Deux patients perdent l’usage d’un œil après un traitement opthalmique suspect  Abonné

Publié le 03/11/2015

Crédit photo : DR

L’Ala Octa, un produit utilisé dans la chirurgie de l’œil (composé fluorocarbone stérile), est soupçonné d’être à l’origine de processus dégénératifs de la rétine. Deux patients français ont perdu l’usage d’un œil après une chirurgie utilisant ce traitement fabriqué par la société allemande Alamedics Gmbh, a indiqué ce lundi l’ANSM.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte