Dédouaner la lumière bleue

Par
Dr Maia Bovard Gouffrant -
Publié le 20/06/2019

Les écrans ont un impact négatif, car ils sollicitent la vision de près et limitent les activités des enfants à l’extérieur. La question de la toxicité intrinsèque de la lumière bleue – qui a fait s’envoler la vente de filtres bleus – est en fait complexe. Ce spectre est indispensable à la rétine pour fabriquer de la dopamine, qui limite la myopie, et les filtres bleus ne doivent pas être proposés aux enfants myopes.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?