D'autres causes plus rares

Par
Dr Nathalie Szapiro -
Publié le 15/02/2018

Certaines névrites optiques sont liées à des infections : des maladies infantiles ou une infection de voisinage (sinusite frontale ou ethmoïdale entre autres). Elles peuvent aussi apparaître en réaction immunoallergique croisée à une vaccination. « Elles régressent spontanément, ou sous bolus de corticoïdes. Ces névrites optiques sont volontiers cliniquement différentes de celles dues à la sclérose en plaques (SEP) : non ou peu douloureuses, touchant les deux yeux, parfois asymétriques etc. », détaille le Dr Christophe Orssaud (Paris).

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)