D'autres causes plus rares

Par Dr Nathalie Szapiro
Publié le 15/02/2018
- Mis à jour le 15/07/2019

Certaines névrites optiques sont liées à des infections : des maladies infantiles ou une infection de voisinage (sinusite frontale ou ethmoïdale entre autres). Elles peuvent aussi apparaître en réaction immunoallergique croisée à une vaccination. « Elles régressent spontanément, ou sous bolus de corticoïdes. Ces névrites optiques sont volontiers cliniquement différentes de celles dues à la sclérose en plaques (SEP) : non ou peu douloureuses, touchant les deux yeux, parfois asymétriques etc. », détaille le Dr Christophe Orssaud (Paris).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?