Atteintes hépatiques et maladie cœliaque

Une association fréquente

Par
Dr Isabelle Hoppenot -
Publié le 21/10/2019
Au-delà de l’hépatite cœliaque, spécifique, la maladie cœliaque (MC) peut être associée à des atteintes hépatiques auto-immunes et à la stéatopathie métabolique. Si un bilan hépatique est ainsi indispensable en cas de MC, celle-ci doit aussi être recherchée en cas de perturbation du bilan hépatique.
Une MC est présente dans de 3 à 7 % des stéatopathies métaboliques

Une MC est présente dans de 3 à 7 % des stéatopathies métaboliques
Crédit photo : Phanie

La maladie cœliaque peut s’accompagner de trois types d’atteinte hépatique. L’atteinte spécifique, l’hépatite cœliaque, est la plus fréquente. Elle se manifeste par une élévation isolée des transaminases, prédominant sur les ALAT. Elle est corrigée par le régime sans gluten et son évolution vers la cirrhose est exceptionnelle.

Un bilan hépatique systématique

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?