Quel niveau de preuve en nutrition ?  Abonné

Publié le 20/06/2012
1340872117354727_IMG_85358_HR.jpg

1340872117354727_IMG_85358_HR.jpg
Crédit photo : Gilles Targat - Eau de Paris

1340872118354733_IMG_85294_HR.jpg

1340872118354733_IMG_85294_HR.jpg
Crédit photo : bsip

Les affirmations fantaisistes en nutrition inondent les médias, décrédibilisent la profession et sont potentiellement dangereuses. C’est ce que déclarait le Pr Éric Bruckert lors d’une conférence organisée par le Fonds Français Alimentation & Santé. D’où la nécessité d’améliorer le niveau de preuve en nutrition.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte