Prendre en charge les troubles digestifs du nourrisson  Abonné

Publié le 17/03/2014

Souvent physiologiques et sans gravité, les régurgitations quotidiennes ne concernent plus que 5 % des enfants de 10 à 12 mois (1). Si les régurgitations deviennent trop fréquentes, il est possible de recourir au lait AR (antirégurgitation), épaissi à l’amidon ou à la caroube. « Cinq pour cent des nourrissons souffrent, par ailleurs, de reflux gastro-œsophagiens pathologiques avec des signes d’œsophagites ou de problèmes bronchopulmonaires. Cela suppose un diagnostic précis (avec une éventuelle d’une Ph-métrie).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte