Neurotoxicité des alkènes de type 2

Les frites et leur antidote dans l’Alzheimer  Abonné

Publié le 23/11/2010

LES FRITES, la cigarette et la fumée des pots d’échappement augmentent le risque de maladie d’Alzheimer et d’autres maladies neurologiques. Tous contiennent en effet des alkènes de type 2, comme l’acrylamide ou l’acroléine, qui provoquent chez l’animal des lésions des terminaisons nerveuses cérébrales à même d’être responsables de la maladie. «Rien qu’en l’espace de 6 mois, plus d’une demi-douzaine d’articles ont été publiés dans des revues neuroscientifiques», fait remarquer le Dr Richard LoPachin du centre médical de Montefiore.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte