Enfants : halte aux conseils nutritionnels ?  Abonné

Par
Hélia Hakimi-Prévot -
Publié le 14/06/2018
enfant

enfant
Crédit photo : PHANIE

Après 6 mois, la diversification alimentaire doit se faire par étapes. « La variété des aliments et le fait de les présenter de façon répétée permettent de lutter contre la néophobie alimentaire. Il en est de même chez le grand enfant (de 4 à 10 ans) », rappelle lePr Jean-Michel Lecerf, chef du service de nutrition de l'Institut Pasteur de Lille. L'alimentation des parents sert de modèle pour les enfants. « Néanmoins, sur le plan éducatif, nous pensons qu'il ne faut plus donner de conseils nutritionnels, ni aux parents, ni aux enfants.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte