ANSES : Filière par filière, les « bons » et les « mauvais élèves »  Abonné

Publié le 24/10/2013

Si l’exposition aux antibiotiques (ATB) a globalement diminué de 10,9 % sur les 5 dernières années et de 6,1 % en 2 012 par rapport à 2011, les résultats sont très inégaux selon les filières. Entre 2011 et 2012, elle a ainsi diminué de 19,9 % pour les lapins, de 10,1 % pour les porcs, de 8,4 % pour les carnivores domestiques, de 5,6 % pour les volailles et de 0,6 % pour les bovins. L’exposition des bovins et des volailles, les plus « mauvais élèves », reste élevée avec, respectivement, une augmentation depuis 1999 de 22,7 % et de 48,3 %.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte