La meilleure des préventions pour le cerveau

Vivre sainement diminue, aussi, le risque de démence  Abonné

Publié le 29/12/2014

TOUT LE PROBLÈME est qu’il n’est pas si évident d’appliquer des mesures simples. Pourtant, les bénéfices à en attendre ne sont pas minces. Diabète, cardiopathies, accident vasculaire cérébral (AVC), démence, toutes ces maladies pourraient voir leur incidence significativement baisser, si une bonne hygiène de vie était plus répandue dans la population générale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte