Un examen IRM qui prédirait le risque de démence post-AVC

Par
Damien Coulomb -
Publié le 12/09/2019

Crédit photo : PHANIE

Il serait possible de prédire le risque de démence vasculaire à la suite d'un AVC, à l'aide de l'imagerie du tenseur de diffusion, une technique d'analyse des données de l'IRM. Cette dernière permet de cartographier les microstructures, l'organisation des tissus et donc les dommages cérébraux.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)