La toxine d'une pathogène bucco-dentaire responsable de la maladie d'alzheimer

Un anti-gingipain prochainement évalué dans une étude internationale de phase 2/3  Abonné

Par
Dr Véronique Nguyen -
Publié le 04/02/2019
.

.
Crédit photo : SPL/PHANIE

L’étude est la dernière en date d’un nombre croissant de travaux suggérant que des infections microbiennes (bactériennes, virales) pourraient jouer un rôle dans la maladie d’Alzheimer (MA). Publiée dans la revue Science Advances, elle est dirigée par le Dr Stephen Dominy et Casey Lynch qui ont fondé la start-up pharmaceutique Cortexyme (San Francisco, États-Unis) en 2012.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte