Les 3 principaux antiépileptiques sont d'efficacité égale dans l'état de mal réfractaire

Par
Dr Irène Drogou -
Publié le 02/12/2019

Crédit photo : PHANIE

Quelle molécule privilégier quand un patient en état de mal épileptique ne répond pas aux benzodiazépines ? Alors que près d'un tiers présentant une crise épileptique anormalement longue (≥ 5 minutes) ou présentant des crises répétées est réfractaire à la première ligne de traitement, la question n'était pas élucidée.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?