Langage, mathématiques, taches visuo-spatiales

Le QI d’un adulte sous l’influence de l’HTA gravidique de sa mère  Abonné

Publié le 05/10/2012
1349274958376700_IMG_90521_HR.jpg

1349274958376700_IMG_90521_HR.jpg
Crédit photo : S TOUBON

Peut-on dire que le quotient intellectuel d’un sexagénaire peut être altéré par le fait que quand il était dans le ventre de sa mère, celle-ci a développé une HTA gravidique ? Selon une étude publiée dans « Neurology », la réponse est « oui ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte