En complément de la thérapie comportementale

Le cortisol peut aider à combattre la phobie des hauteurs  Abonné

Publié le 30/03/2011
1301447787240743_IMG_57552_HR.jpg

1301447787240743_IMG_57552_HR.jpg
Crédit photo : BSIP

1301447786240499_IMG_57509_HR.jpg

1301447786240499_IMG_57509_HR.jpg
Crédit photo : S Toubon

DE NOTRE CORRESPONDANT

DANS LA THÉRAPIE comportementale du trouble obsessionnel-compulsif, on recourt à une exposition contrôlée aux situations qui déclenchent les obsessions génératrices d’anxiété, ou les phobies, dans le but de prévenir les réactions anxieuses. L’extinction de la réaction de peur, qui se définit par une réduction des réponses conditionnées à un stimulus, procède par la formation d’un groupe alternatif d’associations mnésiques (mémoire d’extinction) qui entrent en compétition avec les associations sous-jacentes à la phobie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte