La triheptanoïne, un triglycéride pour corriger les désordres du métabolisme énergétique dans la maladie de Huntington  Abonné

Publié le 09/01/2015

L’intérêt de la triheptanoïne pour rétablir une production normale d’énergie sous forme d’adénosine triphosphate (ATP) dans maladie de Huntington vient d’être confirmé par l’équipe du Dr Fanny Mochel de l’unité INSERM U1127 (Institut du cerveau et de la moelle épinière) dans un article paru dans « Neurolog

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte