Une étude chez le rat

La régénération d’axones de motoneurones obtenue in vivo

- Publié le 07/04/2009
- Mis à jour le 07/04/2009

UN MOUVEMENT volontaire est réalisé par l’activation d’un motoneurone supérieur situé dans le cerveau, au niveau du lobe frontal, et qui étend son axone le long de la moelle épinière jusqu’au motoneurone inférieur qu’il connecte, dans la corne antérieure médullaire, rappellent Edmund Hollis, Mark Tuszynski et coll. L’influx suit ensuite l’axone que le motoneurone inférieur envoie pour atteindre les cellules musculaires. A la suite d’une rupture de moelle, les motoneurones sont déconnectés du cerveau.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?