Journée mondiale contre la maladie d’alzheimer, le 21

La recherche repart sur de nouvelles bases  Abonné

Publié le 18/09/2014

En 2012, les essais thérapeutiques ont déçu. Deux anticorps monoclonaux, ciblant les dépôts de peptide bêta-amyloïde, parvenaient certes à ralentir la progression des lésions, voire à les réduire, mais n’amélioraient guère l’état clinique des patients.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte