Des traitements controversés

La Belgique s'interroge à son tour sur les médicaments anti-Alzheimer

Par
Benjamin Leclercq -
Publié le 04/11/2019
L’Assurance-maladie belge, soutenue par la première mutuelle du pays, envisage de dérembourser les médicaments contre l’Alzheimer, jugés inefficaces et coûteux. Une décision qui, comme en France un an plus tôt, fait débat et se heurte à la résistance des associations.
En Belgique, environ 130 000 personnes sont aujourd’hui touchées par la maladie d’Alzheimer

En Belgique, environ 130 000 personnes sont aujourd’hui touchées par la maladie d’Alzheimer
Crédit photo : Phanie

Faut-il, comme l’a fait le voisin français en août 2018, dérembourser les médicaments anti-Alzheimer ? La Belgique a décidé de se poser sérieusement la question et pourrait, à son tour, franchir le pas. Le Comité de l’assurance de l’Inami − la Sécurité sociale belge − qui réunit représentants de médecins et mutuelles, le suggère avec insistance, proposant de rendre effectif ce déremboursement en juillet 2020. Deux médicaments sont ciblés : les inhibiteurs de cholinestérase et la mémantine.

Cinq millions d’euros par an

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?