Décoder l’intention de mouvement

De grands espoirs pour les blessés médullaires  Abonné

Publié le 17/12/2015

L’implant présenté dans la revue « Science » par l’équipe dirigée par Tyson Affalo et Richard Andersen présente la singularité de « lire » la volonté de faire tel ou tel mouvement. En effet, la neuroprothèse mise au point par les chercheurs du Caltech est capable de décrypter l’intention et de transmettre l’ordre à un membre artificiel.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte