Essai clinique illégal

Cas rarissime

Par
Damien Coulomb -
Publié le 23/09/2019

L’ANSM a annoncé, jeudi dernier, l’interdiction d’un « essai clinique préliminaire » non soumis à autorisation, auquel 350 patients atteints des maladies de Parkinson et d’Alzheimer ont participé. Ces derniers, pris en charge à l’Abbaye de Sainte-Croix près de Poitiers, se sont vus proposer un patch contenant de la valentonine seule (patch simple) ou une association de valentonine et de 6-méthoxy-harmalan (patch mixte).

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?