Dans l'Hérault, un infirmier libéral blessé par balle lors d'une visite

Par
Marie Foult -
Publié le 02/09/2019

Crédit photo : AFP

Un infirmier libéral a été blessé par balle ce samedi 31 août à Camplong (Hérault) par le mari d'une patiente à qui il était venu prodiguer des soins, a appris ce dimanche auprès de la gendarmerie et des pompiers l'AFP.

Vers 21 heures, l'homme a tiré au fusil de chasse sur le professionnel de santé venu soigner son épouse handicapée, a indiqué la gendarmerie.

La victime, touchée à l’abdomen, a réussi à se réfugier dans sa voiture avant d’appeler les secours. L'infirmier a été hospitalisé à Béziers sans que ses jours ne soient en danger, et la patiente, saine et sauve, transférée dans un établissement de soins, précisent les pompiers.

Le mari s'était retranché à son domicile, menaçant de s'en prendre à sa femme. Il a été interpellé dimanche vers 5 heures du matin et placé en garde à vue. Un négociateur régional et l’antenne du GIGN d'Orange avaient été envoyés au domicile pour maîtriser l'individu.

Buzyn interpellée par Convergence infirmière

Le syndicat d'infirmiers libéraux Convergence infirmière a apporté son soutien au paramédical tout en interpellant le ministère de la Santé afin que les infirmiers soient « systématiquement équipés d’un boîtier d’alerte » pour que les services de police ou de gendarmerie soient alertés en cas d’agression.

« Menaces et agressions sont malheureusement le lot de notre profession. Aussi, il est impératif que l’insécurité qui frappe notre profession soit considérée et que des mesures concrètes soient prises afin que les infirmières et les infirmiers puissent exercer leur métier dans des conditions normales et que des vocations continuent à naître », a par ailleurs rappelé le syndicat.


Source : lequotidiendumedecin.fr