Dossier

Spécial Carrières

Médecine du travail Abonné

Publié le 26/06/2017
Médecine du travail

Médecins du travail
AFP

Avec des délais plus courts pour valider ou non l’aptitude des travailleurs, la loi travail a repoussé les limites de la surveillance médicale. Au-delà des visites désormais programmées tous les 5 ans pour la très grande majorité des salariés, les médecins du travail font leur mue. Face à eux, dans les secteurs publics et privés, de nombreuses professions sont sous pression, notamment pour assurer notre sécurité.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte