La santé des policiers sous pression : une priorité  Abonné

Par
Publié le 26/06/2017

Incidents en police scientifique, présence en garde à vue d’une personne susceptible d’être contagieuse, départs imprévus en mission de policiers vers des pays sensibles au plan sanitaire... : au sein de la police interviennent plus de 200 médecins de prévention. La Police nationale enregistre à elle seule 1 000 blessés tous les mois, les médecins y surveillent l’état de santé de celles et ceux qui sont sur le terrain. Ils mesurent aussi les difficultés de ces agents particulièrement exposés aux risques, y compris sur la voie publique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte