La rude réalité du e-commerce

Aux premières loges, les médecins du travail tiennent bon  Abonné

Publié le 29/06/2015
Des entrepôts (ici Amazon) où les salariés parcourent des dizaines de kilomètres par jour

Des entrepôts (ici Amazon) où les salariés parcourent des dizaines de kilomètres par jour
Crédit photo : AFP

Avec 200 salariés réunis dans son entrepôt à Beauvais dans l’Oise, Sarenza, leader dans la vente de chaussures sur Internet, se fait fort de « maîtriser la logistique jusqu’au bout des orteils ». Pas moins de 50 000 colis expédiés chaque jour aux quatre coins de l’Europe. Mais, cette entreprise championne dans la distribution robotisée grâce à son système baptisé « Cendrillon » ne promet pas pour autant à ses salariés d’y être tous les jours à la fête.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte