Spécialistes et non-télétransmetteurs

L’UMESPE veut une aide à l’informatisation « au coût réel »  Abonné

Publié le 23/02/2011
1298427119229730_IMG_54708_HR.jpg

1298427119229730_IMG_54708_HR.jpg

1298427118229530_IMG_54657_HR.jpg

1298427118229530_IMG_54657_HR.jpg
Crédit photo : S TOUBON

LA TÉLÉTRANSMISSION est obligatoire pour l’ensemble des médecins depuis le 1er janvier dernier. En deçà d’un seuil de 75 % de télétransmission, tout médecin est désormais passible d’une taxe de 0,50 euro par feuille de soins papier. Assurance-maladie et syndicats doivent faire le point à la fin de l’année sur l’évolution de la télétransmission. Le recouvrement de la taxe n’interviendra pas avant mi-2012. D’ores et déjà, l’Union nationale des médecins spécialistes confédérés (UMESPE-CSMF) s’inquiète des conséquences de cette mesure sur ces confrères.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte