Cibles thérapeutiques en vue

VIH, les mystères de la capside enfin percés  Abonné

Publié le 30/05/2013
1369876471436629_IMG_105968_HR.jpg

1369876471436629_IMG_105968_HR.jpg

CE SERA PEUT-ÊTRE un très bon angle d’attaque contre le VIH. Un colossal projet de recherche, coordonné par l’université de Pittsburgh, vient d’aboutir aux États-Unis avec la toute première description précise de la capside, cette coque protéique en forme de « cône tronqué » protégeant le génome viral. La capside étant un facteur clef dans la virulence, de nouvelles cibles pharmacologiques pourraient voir le jour.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte