Schizophrénie

Une surmortalité liée aux maladies accessibles à la prévention  Abonné

Publié le 17/12/2015

Une étude publiée dans la revue « JAMA Psychiatry » met en évidence une surmortalité chez les patients schizophrènes. Les registres médicaux de 1,1 million de patients schizophrènes âgés de 20 à 64 ans ont été analysés. Dans cette population, 74 000 décès ont été enregistrés dont 65 000 ont une cause identifiée. Dans 85 % des cas, la mort est « naturelle » : maladies cardiovasculaires (35 %), cancer (17 %, poumon surtout), diabète (5 %), bronchite pulmonaire chronique obstructive (BPCO), grippe, pneumonie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte