Une précédente infection par le virus Zika pourrait aggraver la maladie de la dengue  Abonné

Par
Publié le 28/08/2020

Crédit photo : Phanie

Depuis l’apparition du virus Zika, un flavivirus transmis par les moustiques, en Amérique latine fin 2015, de nombreuses interrogations ont émergé sur ses interactions immunitaires avec les différents sérotypes du virus de la dengue (DENV1 à -4). L’analyse de cohortes de 3 800 enfants nicaraguayens, qui ont vécu des épidémies séquentielles de DENV 1 à 3 (2004 à 2015), Zika (2016 à 2017) et DENV 2 (2018 à 2020), apporte un éclairage.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte