Hepatite C

Une actualite riche  Abonné

Publié le 01/10/2015

L’arrivée des nouveaux antiviraux à action directe a révolutionné la prise en charge de l’hépatite C: d’une efficacité de l’ordre de 50 % dans les années 2000 on est passé à 70 % en 2011 (mais seulement pour les patients de génotype 1) pour arriver, aujourd’hui, à un taux de guérison de l’ordre de 90 % chez tous les patients. En outre, la durée du traitement a été réduite à douze semaines avec ces antiviraux.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte