Prévention des infections à VRS

Un anticorps monoclonal pour les enfants à risque  Abonné

Publié le 19/12/2016

Le palivizumab, un anticorps monoclonal IgG1 humanisé, est autorisé aux États-Unis depuis 1998 chez les enfants à haut risque d'infection sévère à VRS, dont la définition par l'Académie américaine de pédiatrie a évolué au fil des années. La dernière version, publiée en 2014, est plus restrictive que les précédentes. L'anticorps est administré tous les mois à la posologie recommandée de 15 mg/kg pendant la saison à risque d'infections communautaires par le VRS. 

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte