Grippe saisonnière et A (H1N1) pandémique

Trois quarts des personnes infectées sont asymptomatiques  Abonné

Publié le 20/03/2014
1395281851507104_IMG_125454_HR.jpg

1395281851507104_IMG_125454_HR.jpg
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

« Les cas répertoriés de grippe ne sont que le sommet d’un immense iceberg car les systèmes de surveillance nationaux ne détectent que ceux qui ont été vus par un médecin », explique le Dr Andrew Hayward, un des auteurs principaux d’une étude parue dans « The Lancet Respiratory medicine ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte