Rougeole : trop de jeunes adultes séronégatifs donc réceptifs  Abonné

Publié le 11/12/2013
1386699088481853_IMG_118385_HR.jpg

1386699088481853_IMG_118385_HR.jpg
Crédit photo : BSIP

Le risque de d’épidémie de rougeole ou d’oreillons persiste en raison d’une proportion encore élevée de sujets réceptifs, conclut une étude du « Bulletin épidémiologique hebdomadaire » publiée mardi.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte