Courrier des lecteurs

Roselyne Bachelot ferait mieux de se taire

Publié le 24/03/2020

Dans le chaos ambiant d’une situation sanitaire mondiale jamais connue par le monde moderne, où la « technologie » devait régler tous les problèmes de santé - y  compris d’ailleurs du changement climatique -, Mme Bachelot réapparaît pour mettre son grain de sel dans le chaudron des débats sanitaires... Mais les échecs de sa loi « hôpital-entreprise », ou de sa gestion de l’épidémie H1N1, tout comme sa cécité pour le Bisphenol A, pour le Mediator, pour la nocivité des conflits d’intérêts, devraient la conduire à la réserve... sanitaire ! Et à s’en tenir au confinement...télévisuel !

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)