Courrier des lecteurs

Roselyne Bachelot ferait mieux de se taire

Publié le 24/03/2020

Dans le chaos ambiant d’une situation sanitaire mondiale jamais connue par le monde moderne, où la « technologie » devait régler tous les problèmes de santé - y  compris d’ailleurs du changement climatique -, Mme Bachelot réapparaît pour mettre son grain de sel dans le chaudron des débats sanitaires... Mais les échecs de sa loi « hôpital-entreprise », ou de sa gestion de l’épidémie H1N1, tout comme sa cécité pour le Bisphenol A, pour le Mediator, pour la nocivité des conflits d’intérêts, devraient la conduire à la réserve... sanitaire ! Et à s’en tenir au confinement...télévisuel !

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)