Prévention des endocardites infectieuses  Abonné

Publié le 02/11/2015

Dans la mise à jour 2015 des recommandations de 2009 sur la prise en charge des endocardites infectieuses, les experts proposent toujours de limiter l’antibioprophylaxie aux patients à haut risque devant subir des soins dentaires à haut risque également. Ils soulignent l’importance des mesures d’hygiène, buccodentaire et cutanée.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte