Courrier des lecteurs

Précipitation malheureuse

Publié le 17/04/2020

De nombreux médias ont vanté les éventuels mérites d’un traitement pour le COVID-19 basé sur une protéine provenant du sang d’un ver marin. Cette alternative thérapeutique était considérée comme très prometteuse, de nombreux journalistes y voyant une piste fabuleuse. D’ailleurs certaines équipes de CHU commençaient des essais pour rapidement mettre à la disposition auprès des patients ce produit considéré comme miraculeux.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)