Mise au point

Penser à l’hépatite C  Abonné

Publié le 10/12/2015
75?000 hépatites C chroniques sont à dépister

75?000 hépatites C chroniques sont à dépister

Les questions à se poser :

Le patient face à moi a-t-il pu être contaminé par le VHC ?

- Entre 1970 et 2000 : acte médico-chirurgical (ou dentaire) invasif (coronarographie, chirurgie, révision utérine, forceps…).

- Récemment : usagers de drogue (IV, sniff), prisonniers, tatoués.

Ce qu’il faut faire :

• Si contamination possible :

Sérologie de l’hépatite C + bilan viral (charge virale et génotype du VHC). Reste à dépister en France 75 000 malades ignorant leur maladie.

• Si hépatite C chronique (traitée ou non) :

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte