Cardiomyopathie de Chagas

Pas d’effet du traitement antiparasitaire

Publié le 02/11/2015
- Mis à jour le 02/11/2015

Des données récentes avaient suggéré que la persistance du parasite jouerait un rôle crucial dans la pathogénie de la cardiomyopathie de Chagas, mais jusqu’alors l’impact du traitement antiparasitaire n’était pas connu.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?