Les indications  Abonné

Publié le 27/01/2011

Les aminosides injectables sont indiqués dans les chocs septiques non documentés, en traitement probabiliste des infections à risque (par exemple infections nosocomiales tardives ou sur corps étranger), chez les patients à risque (comorbidité, neutropénies si sepsis sévère, nouveau-nés, mucoviscidose), dans certaines infections urinaires, les infections documentées ou suspectées à entérocoques, pyocyanique, Acinetobacter spp., entérobactéries sécrétrices de céphalosporinases, S. viridans et du groupe B, les endocardites à cocci Gram + et à Bartonella spp.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte