Désinfection cutanée préventive

Les enseignements de CLEAN  Abonné

Publié le 30/11/2015
CLEAN démontre la supériorité de l'antisepsie pas chlorhexidine à 2%

CLEAN démontre la supériorité de l'antisepsie pas chlorhexidine à 2%
Crédit photo : PHANIE

Les infections sur cathéter représentent la 3e cause d’infections liées aux soins et sont sources de morbimortalité, d’hospitalisations prolongées et de surcoût.

La désinfection cutanée avant la pose d’un cathéter est objet de débats entre 2 écoles :

- Les Anglo-saxons appliquent une solution de CHG-OH (gluconate de chlorhexidine 2 % + alcool isopropylique 70 %) sans détersion préalable (les recommandations 2011 précisent la nécessité de fonder cette pratique sur des études randomisées avec des critères robustes) ;

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte