Les ARS mobilisées  Abonné

Publié le 05/05/2014

Incontestablement, il existe depuis dix ans des signaux constants évocateurs d’une recrudescence de la gale en France. Ces signaux viennent principalement des Agences régionales de santé, les premières concernées puisqu’il n’existe pas de système de surveillance spécifique permettant d’estimer l’incidence de l’infection en population générale. « Il existe de plus en plus de signalements de gale, s’inquiète le Dr Nathalie Ragozin, (Cellule régionale de veille et de gestion des alertes sanitaires, Agence régionale de santé Rhône-Alpes?).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte